Réseau de base

Le gaz naturel est acheminé sous pression depuis son extraction jusqu'au consommateur final par un réseau de gazoducs souterrains. Cette solution permet d'éviter de porter atteinte aux paysages et offre en outre l'avantage d'éliminer tous les transports routiers ou ferroviaires, nécessités par les autres combustibles, avec leur cortège de nuisances sonores, odorantes et polluantes.

Ces gazoducs relient ainsi la ressource gaz naturel qui existe sous terre à une pression, variable suivant les gisements, entre 200 et 300 bar aux appareils consommateurs qui eux fonctionnent à une pression normalisée de 22 mbar. Des organes, dénommés postes de détente, permettant l'abaissement successif de la pression sont donc impérativement nécessaires.

Le sectionnement du réseau par ces postes de détente définit de fait le partage des gazoducs en cinq grandes catégories suivant leur niveau de pression :

  • les gazoducs internationaux de transport (ex. Transitgas)
  • les gazoducs régionaux de transport (ex. Gaznat)
  • le réseau de base de Cosvegaz
  • le réseau de distribution de Cosvegaz
  • le réseau interne au bâtiment

Le réseau de base de Cosvegaz s'établit entre les différentes communes qui forment la trame pour la distribution du gaz naturel. Dans ces conduites, le gaz est à une pression de 5 bar.