Origines et gisements

Cosvegaz

Le gaz naturel (essentiellement composé de méthane) est d’origine organique. Il s’est formé en même temps que le pétrole et le charbon, à partir de plancton et d’algues décomposés.  Avec le concours de bactéries en milieu aqueux, ces matières ont fermenté et se sont transformées pour former une sorte de vase. Au fil des siècles, suite à l'abaissement progressif des fonds sous-marin et du dépôt de sédiments plus récents, une réaction en chaîne (élévation de la pression et de la température) a eu lieu, entraînant ainsi la création du bitume puis des hydrocarbures liquides et gazeux et au final du gaz naturel.

L’autre origine du gaz naturel provient de plantes ayant appartenu à l'ère carbonifère. L’affaissement rapide du sol a entraîné ces matières végétales dans des strates plus profondes, où a eu lieu un processus de carbonisation, les transformant dans l’ordre en tourbe, lignite, houille et anthracite. Les produits de ces réactions ont entraîné des dégagements de gaz, en particulier de méthane.

Les gisements mondiaux sont nombreux et on en découvre sans cesse. Cela nous permet de tabler sur des réserves pouvant s'étaler sur encore 130 ans environs.

En ce qui concerne la provenance du gaz naturel consommé en Suisse, des contrats à plus ou moins longs termes courent avec nos voisins européens ainsi qu'avec la Norvège, un de nos principaux fournisseurs.